En quoi consiste la clairvoyance ?

La clairvoyance permet de voir les choses sous différents angles et de les comprendre plus profondément. Elle permet à toute personne ayant cette faculté plus ou moins développée de percevoir et de voir au-delà de l’apparence des choses. Il y a différents aspects et visions dans la clairvoyance ; bien que ce soit une pratique peu connue de la plupart des gens, elle est considérée comme une pratique de Divination et un don souvent transmis à travers les générations par des personnes appelées clairvoyantes, capables de prédire les phénomènes futurs et de prévoir les événements importants qui affectent l’homme en général, mais aussi dans la vie personnelle de ceux qui sont observés.

La clairvoyance : entre peur et curiosité

L’histoire est riche en éléments qui nous ramènent à cette pratique et nombreux sont les noms qui sont devenus célèbres pour leurs prophéties, souvent révélées jusqu’à ce jour pour être correctes, bien que l’interprétation ne soit devenue compréhensible qu’après leur manifestation. Parmi les personnages les plus célèbres et mystérieux il y a sans aucun doute Nostradamus dont les prophéties suscitent encore aujourd’hui un profond intérêt. Le pouvoir de la voyance suscite un sentiment très contradictoire, qui après tout n’a jamais souhaité pouvoir jeter un coup d’œil sur son propre avenir ? Mais cette curiosité s’accompagne souvent de la peur d’affronter l’inconnu et de toucher un terrain considéré comme très dangereux même par les différentes religions.

Les croyances religieuses et en particulier les croyances chrétiennes avertissent de la manifestation de certaines capacités souvent considérées comme une expression du Malin. Cette croyance est souvent une raison de douter. Même en croyant que certaines prophéties et visions internes des visionnaires chrétiens sont convaincantes, cette attitude a toujours été historiquement très limitative et un avertissement pour les fidèles contraints de garder leur intérêt pour la sensibilité et les capacités de clairvoyance, mais comme nous le savons tout ce qui est interdit est en même temps très séduisant pour tous ces esprits curieux.

La clairvoyance : un chemin vers la connaissance de soi-même

Ce que nous ne savons pas nous effraie autant que cela peut nous rendre curieux, connaître les compétences qui sont cachées en nous ne doit pas nous effrayer, mais plutôt nous étonner et nous émerveiller, car elles sont un grand cadeau dans lequel nous pouvons puiser et dans tout cela ne doit jamais manquer l’ingrédient principal qui est la connaissance, sans connaissance il y a la peur et la peur est un bon canal pour toutes les croyances superstitieuses qui ouvrent l’esprit à des fenêtres dérangeantes dont l’église nous met en garde. Il est nécessaire d’être préparé et conscient et de ne pas magnifier avec nos peurs les énergies et les êtres inférieurs qui ne peuvent que croître avec nos peurs, c’est seulement et toujours nous qui définissons notre degré d’équilibre dans tout cela. Dans un chemin spirituel sûr et conscient, les capacités croissent selon le degré de conscience développé par la personne. Cela signifie que plus nous tournons notre regard vers la croissance spirituelle personnelle et plus notre capacité à reconnaître et à lire l’inconnu devient une partie intégrante de notre évolution, cela peut aussi être facilité par le degré de conscience atteint par la race humaine contemporaine. Voir ce que les autres ne voient pas ne mène pas au pouvoir ou au contrôle de soi ou des autres, mais est plutôt un indicateur de la direction à prendre et une confirmation que le chemin que nous prenons peut être le bon.

La clairvoyance est un ensemble de perspectives avec différents angles qui permettent d’observer la même chose, donc nous concentrer seulement sur un ou un peu plus de ces angles nous fait devenir esclaves de nos croyances ou de celles des autres, il y a beaucoup d’aspects de la même réalité et tous ne sont pas observables ou perceptibles avec les sens physiques, il y a des mondes que seulement aujourd’hui nous sommes capables d’explorer et qui appartiennent à la même réalité que nos ancêtres qui n’auraient jamais cru un seul mot de ce que nous sommes capables de connaître aujourd’hui. De la même manière, nous devons être prêts à nous ouvrir à la nouvelle connaissance que nous ignorons de ce même monde que nous habitons aujourd’hui et que nous habiterons dans le futur avec une nouvelle conscience. L’intelligence est une dot qui favorise la connaissance et nous aide à comprendre facilement les choses. En alternant entre les deux moitiés du cerveau : le raisonnement et l’intuition, nous sommes capables d’observer la nature des choses. Mais pour comprendre la nature divine et nous rapprocher des processus divins, nous devons tout étendre en direction de Dieu ou de la Conscience cosmique.

Seulement alors la capacité de voir clairement deviendra plus large pour chaque habitant de la terre, la vraie connaissance réside dans notre intériorité et c’est seulement là qu’existe la bibliothèque de l’Univers dans laquelle chacun de nous peut puiser et lire. La conscience en expansion nous permet d’observer les détails que les autres négligent parce qu’ils sont trop concentrés sur eux-mêmes et sur cette petite partie de leur existence, il n’y a rien de mystique dans tout cela ; il n’y a qu’un chemin d’apprentissage tout comme l’école existe pour apprendre ce qui est considéré comme connu à un certain niveau d’analyse.