Le karma et les relations interpersonnelles

Le principe de l’effet de cause garantit que les actions que nous entreprenons entraînent toujours une réaction du monde environnant. Si l’individu accomplit une action négative, selon la loi du karma, il faut attendre une réaction du milieu environnant, qui peut être une sorte de contrepoids, une sorte de réparation, selon un critère qui sera proportionnel à la gravité de l’action commise.

Plus on est conscient de ce que l’on fait, plus certaines actions ne doivent pas être commises, puisque l’individu, son âme, est dirigé vers un processus de purification dans lequel on est conscient des conséquences de ces actions. Lorsqu’elles sont faites, c’est sur nous que retombent les conséquences : ce n’est qu’en enquêtant profondément en nous-mêmes, et en allant résoudre ce problème en nous-mêmes, que nous pouvons trouver la meilleure solution.

Vivre en suivant la force du karma

C’est ce qu’on appelle « briser le karma ». C’est dans cette situation que nous décidons de nous attaquer au problème, et nous décidons de le résoudre sans fuir. Si, par exemple, une personne se trouve dans une relation difficile et décide de quitter son partenaire, il est probable que dans sa vie future la situation se reproduira avec un nouveau partenaire, c’est pourquoi la meilleure chose à faire est de rester et de résoudre le problème.

Habituellement, nous attirons ce que nous sommes profondément, donc ce que nous avons devant nous, peu importe à quel point cela nous dérange, est le miroir de ce que nous avons à l’intérieur. Les personnes que nous n’aimons pas et qui suscitent en nous des sentiments et des émotions négatives ne doivent pas être considérées comme des ennemis, mais comme nos plus grands amis, et nous devons leur être reconnaissants pour le voyage intérieur qu’ils nous aident à faire.

Il est fondamental de comprendre que si une action a toujours abouti au même résultat, peut-être pas trop agréable, il faudra changer d’action, changer notre comportement : nous nous changeons nous-mêmes, nous changeons notre action et la réaction du monde environnant change. Dans le bouddhisme, on croit que plus l’obstacle est grand, plus l’illumination qui vient de l’affronter est grande.

Comment le karma affecte t-il les relations ?

Il n’est pas toujours nécessaire d’essayer de résoudre les relations qui ne vont pas bien, surtout lorsqu’il s’agit de relations interpersonnelles, et dans celles-ci, parfois, d’innombrables efforts n’apportent aucune réaction ou changement, et alors il ne vaut pas la peine de persévérer, mieux vaut rompre et fermer la relation.

Un autre concept intéressant est celui de la relation karmique. Une telle relation est appelée karmique lorsque les âmes de deux personnes sont reliées. Ce lien trouve son origine dans leurs vies antérieures, dans lesquelles la relation s’est probablement terminée par un déséquilibre karmique, les amenant à se retrouver dans une nouvelle vie afin de résoudre ce qui restait à résoudre.