Consultation de voyance : les questions les plus demandées

Lors d’une séance de voyance, les personnes posent presque souvent les mêmes questions, notamment concernant la vie quotidienne comme l’amour, les finances, le travail, la santé, et même la mort. Mais quelles sont ces questions ?

Les questions d’ordre sentimental

Il arrive souvent qu’un voyant entende son client poser la question « M’a-t-il/elle trompé(e) avec X ? ». Le sujet de l’adultère est très souvent abordé en cartomancie. La question doit contenir le nom de l’amant avec le(la)quel(le), le/la compagnon le/la trompe. Avec ce nom, la personne peut avoir une infirmation ou une confirmation de ces doutes. La réponse du médium va alors lui révéler une jalousie excessive qui est la conséquence d’un manque de confiance en soi, ou bien la probable fin d’une relation. Consulter les cartes peut rassurer ou confirmer des problèmes au sein d’un couple. C’est également une manière de se positionner sur une relation en cours ou à venir. Une autre question aussi fréquemment posée lors d’une séance avec le médium est : « est-ce que X est l’homme/femme de ma vie ? ». Il est tout à fait normal de vouloir confirmer si votre compagne du moment est bel et bien votre compagne pour la vie entière. Cette question cache de nombreuses désillusions palpables dans votre vie amoureuse, mais également le besoin d’être sécurisé.

Les questions liées à la santé et à la famille

La santé est une des préoccupations de la plupart des gens qui ont recours aux prestations d’une voyante. La question la plus fréquente est alors « est-ce que je guérirai de ma maladie ? ». Dans ce sens, la voyance est perçue comme étant un soutien émotionnel ainsi qu’un booster pour aider le client à vaincre sa maladie.
Dans le domaine familial, une des questions posées les plus fréquentes « est-ce que je vais un jour me réconcilier avec mes frères ou mes sœurs ou mes parents ? ». Mais les parents sont les plus sujets à cette question. En effet, il n’est pas rare que les enfants se disputent avec leurs parents. Il se peut alors qu’ils décident de couper le pont avec leurs géniteurs. La réconciliation devient alors de plus en plus difficile au fil des ans. Le médium peut alors les aider à faire le premier pas avant d’être victime d’un arrêt cardiaque, par exemple.

Les questions relatives au travail et à la finance

« Est-ce que je vais obtenir la promotion que je vise tant ? », c’est l’une des plus fréquentes questions posées dans le domaine du travail lors d’une consultation voyance. Il vous est quand même demandé de bien préciser votre question en détaillant la promotion visée. Dans ce domaine, la voyance est perçue comme un outil de management pour booster la carrière professionnelle du client. C’est sans mal qu’elle joue à la perfection le rôle de coach de vie. Le client peut alors avoir la confirmation ou l’infirmation si sa place est réellement dans cette société et dans ce secteur d’activité ou non. Par rapport à la réponse obtenue, le client pourra réaligner sa mission de vie.
« Est-ce que je vais avoir des difficultés financières ? » est une question qui est posée plus d’une fois lors d’une consultance de voyance. Ceux qui posent cette question veulent savoir où en sera leur situation financière dans quelques jours, semaines ou mois à venir. Ils veulent également savoir s’ils vont faire face à d’éventuels problèmes liés à ce domaine. Le médium peut alors lui donner un éclairage via les flashs ainsi que d’autres techniques.

Les questions sur la mort

La question la plus posée relative à la mort est : « de quelle manière vais-je mourir ? ». Même si cette question semble déplacée, il est tout à fait normal qu’un humain veuille savoir les circonstances de sa mort. Toutefois, ceux qui posent cette question ne veulent pas se prémunir du pire, mais seulement assouvir leur curiosité. Sachez qu’un voyant professionnel ne doit pas prédire la mort de quelqu’un même si celui-ci insiste sur cette question. C’est contre l’éthique de cette profession et du don de voyance. Certaines personnes sont mal intentionnées en posant cette question sur quelqu’un d’autre. Ils veulent savoir les circonstances de mort d’un indésirable conjoint, ou d’un parent pouvant laisser de grands héritages. Il peut également s’agir d’un client hypocondriaque qui a peur de sa propre mort par la suite d’un arrêt cardiaque par exemple. Le fait de ne pas prédire la mort n’est pas dans son côté morbide, c’est tout simplement contre les règles de cette profession.