Quelles sont les différences entre la voyance et la médiumnité ?

Bien qu’ils ne s’acquièrent pas par un simple apprentissage, car nécessitent des dons exceptionnels, les phénomènes de médiumnité et de voyance, pour certaines personnes, ne forment qu’un. Pourtant, ce sont deux disciplines différentes qui font partie des pratiques ésotériques.

La voyance : de quoi parle-t-on exactement ?

La voyance, pour être plus précis, s’agit d’une capacité divinatoire permettant à son praticien, le voyant bien sûr, de percevoir de manière intemporelle des informations liées à une personne. En effet, il ne fait pas appel à ses 5 sens, mais plutôt à ses capacités extrasensorielles : flash, intuitions et bien évidemment une empathie qu’il a développée grâce à ses dons de voyance. On peut même dire qu’il a une sorte sixième sens qui lui permet de voir le passé de son consultant, le présent et bien sûr l’avenir. Il existe en général deux types de voyance, notamment la voyance pure, qui n’utilise que les capacités extrasensorielles et la mantique qui concerne les voyances utilisant les supports divinatoires pour affiner ses visions (cartes, tarots, pendules, runes, oracles, boule de cristal…).

Qu’en est-il de la médiumnité ?

Venant du mot latin « médium » qui signifie milieu, le medium, grâce à ses dons de médiumnité, a la capacité de jouer le rôle d’intermédiaire ou de canal de communication entre le monde des vivants et celui de l’au-delà. Bien sûr, ses dons de médiumnité lui rendent ultra-sensibles à des phénomènes ou à des influences venant des entités ou des esprits que seuls les 5 sens subtils peuvent détecter. Il peut donc sentir et voir des esprits, les entendre (soit par télépathie, soit à travers un rêve, soit en entrant en transe…), percevoir leur senteur, et ainsi de suite. Mais malgré ses capacités, il n’a ni pouvoir ni influence sur les esprits. Il se contentent juste d’être le juste milieu entre les vivants et les morts.

Gros plan sur les différences entre la voyance et la médiumnité

La première différence entre un voyant et un médium et que le premier reçoive des flashs ou des images en se fiant à son sixième sens or un médium se base sur ses 5 sens subtils pour entrer en contact avec les esprits ou entités. En effet, un voyant n’est pas en mesure de communiquer avec l’au-delà.  Ensuite, dans la plupart du temps, il utilise des supports divinatoires pour faire une prédiction et surtout pour aider son consultant à prendre les bonnes décisions dans la vie. Un médium quant à lui peut travailler sans support. Mais parfois, il peut demander à son consultant un objet appartenant au défunt ou même une photo de ce dernier pour une meilleure sensation. Par ailleurs, contrairement au médium, un voyant n’a aucune notion d’espace-temps, et c’est pourquoi il a capacité de percevoir le passé, le présent et le futur sans vraiment savoir la date de l’évènement.

Il est important de comprendre qu’un voyant ne peut pas forcément devenir médium alors qu’un médium dispose souvent des capacités requises pour devenir voyant.