Comment se pratique la voyance avec les cauris ?

D’origine africaine et alliant techniques divinatoires ancestrales et ludiques, la voyance avec les cauris fait également partie des techniques utilisées en voyance. Et comme son nom l’indique, la voyance avec les cauris utilise des cauris, ou plus précisément des coquillages qui disent l’avenir comme support de prédiction.

La voyance avec les cauris : une discipline d’origine africaine

Avant tout, il convient de comprendre que la voyance avec les cauris, même si elle est plutôt méconnue par rapport à la cartomancie ou à la tarologie, est bien évidemment l’un des plus anciens arts divinatoires au monde et qui doit son apparition à des devins africains. Donc en Afrique, ceux qui souhaitent maitriser les pouvoirs des cauris devaient rencontrer en personne les grands maitres. De toute façon, ce sont seulement ces maitres qui connaissent parfaitement l’art de prédire avec les cauris.  Comme d’autres objets divinatoires : les marcs de café, les feuilles de thé, les cartes, les runes… les cauris ou les coquillages divinatoires ont eux aussi la capacité d’en dire plus sur l’avenir d’une personne en particulier. Ils sont aussi considérés comme un véritable don de la nature sachant qu’ils emmagasinent les énergies de la mer.

Les principes de la voyance avec les cauris

Pour mieux pratiquer la voyance avec les cauris, il convient de mieux connaitre tout d’abord le langage des cauris. Comme pour d’autres courants de la voyance, la voyance avec les cauris permet également d’apporter une réponse à différentes questions concernant différents domaines de la vie. En ce qui concerne l’interprétation, celle-ci est en principe basée sur la position des cauris jetés ainsi que le nombre de ceux qui apparaissent ouverts et fermés. Donc, plus le nombre de cauris jetés est important, plus le devin pourra obtenir de plus amples détails sur la question du consultant, notamment des informations liées à son passé, son présent et son futur, et ce en un seul jet.

Le déroulement du tirage des cauris

Avant la consultation, le praticien ramasse d’abord les cauris pour ensuite prononcer des formules au-dessus de sa main. Après, il les dépose dans la main du consultant pour que celui-ci puisse se concentrer sur sa question. Le consultant doit dans ce cas porter les cauris à ses lèvres dans le but de les confier en secret sa question avant de les restituer au devin. Donc, avant jeter une poignée de cauris, selon la méthode de tirage utilisée, sur une surface plane (table, terre, ou même sur la plage…), le devin procède d’abord à une sorte d’incantation qui lui permet de faire appel à des puissances surnaturelles. Quand tout cela est achevé et quand la poignée de cauris est enfin jetée, le praticien n’a juste qu’à interpréter la trajectoire et la position des cauris pour dévoiler efficacement l’avenir de son consultant. En général, on constat différents techniques de tirage de cauris comme le tirage de 4 cauris, de 7 cauris, de 9 cauris, de 12 cauris, voire même de 100 et ainsi de suite.