Crithomancie : la voyance par le grain

Même avec des objets divinatoires les plus atypiques, il est bel et bien possible de réaliser des prédictions. C’est parce que la voyance ne se limite uniquement pas avec les cartes, ou les oracles, ou les marcs de café… Bien sûr, il est aussi possible d’opter pour des grains comme support de voyance, soit la crithomancie.

Crithomancie : de quoi parle-t-on précisément ?

Avant tout, le terme crithomancie est issu du mot grec « krithé » qui signifie orge et « manteia » qui veut dire divination. Il s’agit ici donc d’une divination par les grains, une pratique divinatoire qui fût utilisée jadis par les Grecs et les Romains pour faire une prédiction de l’avenir. Puis, jusqu’à aujourd’hui, même si la crithomancie avait disparu en occident, cet art divinatoire est toujours d’actualité et est utilisé de manière occasionnelle par certains voyants et médiums des régions d’Afrique ou dans les campagnes françaises. En plus d’en dire davantage sur l’avenir et la destinée d’une personne, la crithomancie est également une discipline incontournable pour lutter contre les mauvais sorts et mauvais œil.

La crithomancie : la technique classique

Avant tout, il convient de se munir de l’élément de base de la crithomancie, notamment 12 grains de céréales (orge, riz, maïs, blé…). Puis, pour procéder à l’interprétation, plusieurs possibilités s’offrent à vous. D’abord, il y a la technique standard. Vous devez placer vos 12 grains dans une poêle. Cette dernière doit ensuite être placée sur une flamme pour que la crithomancie puisse bien se dérouler. Dans la poêle, il faut disposer les grains en ligne droite pour représenter les 12 mois de l’année. Donc, ceux qui se noircissent rapidement sont les mois les plus défavorables. En revanche, les grains qui ont du mal à se noircir sont les mois qui symbolisent la joie, la réussite et la protection.

D’autres techniques de la crithomancie

Hormis la technique standard de la crithomancie basée sur l’utilisation d’une poêle chauffée, vous pouvez aussi opter pour d’autres méthodes. Par exemple, vous pouvez placer sur le rebord d’une fenêtre ou balcon 12 petits tas de grains représentant les prochains mois à venir. Donc, les tas consommés rapidement par les oiseaux représentent les mois de l’année où vous seriez confronté à des difficultés. Puis, toujours en utilisant le rebord de la fenêtre ou balcon, il est aussi possible d’y placer 2 tas de grains dont le premier représente une réponse négative et le deuxième une réponse négative. Le tas le plus rapide à être consommé par les oiseaux sera la réponse à votre question question.